Bien réussir son moulage

Pour bien réussir son moulage, il faut déjà disposer d’un bon moule. Le moule peut être en creux ou en relief. Par ailleurs, il vous servira normalement plusieurs fois, il faut donc qu’il soit résistant. Pour parler de moule on utilise également les termes de « prise d’empreinte » ou de « négatif », le « model » étant l’objet qui sera reproduit. Le local qui abrite la production de moulage et dans lequel vous allez travailler est important. Il doit être sec et à température stable.

moulage en platreIl vous faudra choisir les matériaux de votre moulage. Comment les choisir ? Il vous faut observer l’objet à mouler et, en fonction de son apparence, les tirages à réaliser. La fragilité de la pièce en question est importante à prendre en compte. Il peut arriver que la pièce ne puisse pas être démoulée parce que trop fragile. Le moule sera l’exacte réplique de votre objet, une sorte de négatif. Il ne faut donc rater aucune étape. Il est plus facile que l’objet à mouler possède une surface lisse pour un moule dur ou encore une surface relativement molle. Vous pouvez sculpter vous-même l’objet que vous allez mouler.

Il existe plusieurs types de moules. Le moule dur ne peut pas être déformé au moment du démoulage. Il est réalisé en polyester, époxy ou résine polyester. Votre objet à mouler devra être auparavant enduit d’un produit liquide comme la cire qui facilite son démoulage. Le produit s’applique minutieusement et uniformément au pinceau. Ensuite, vous n’avez plus qu’à appliquer votre moule en plusieurs couches. Votre modèle est désormais pris dans ce qui deviendra votre moule. Il vous faut patienter 24h avant de démouler votre modèle pour un petit modèle, 48h pour un gros modèle. Le modèle se démoule en retournant le moulage. La patience est très importante dans ce travail.

forme mouleeLa pièce peut être réalisée dans toutes sortes de matériaux. La résine polyester est très bien adaptée pour les pièces en volume plein. Par ailleurs, son coût est modéré et ses caractéristiques mécaniques très intéressantes. Le carbonate de calcium ou poudre de marbre est bien adapté et une fois encore peu onéreux. On peut également choisir la bille de verre, des poudres métalliques, etc. Il ne faut surtout pas utiliser de produits humides. Les résines polyesters doivent être faiblement catalysées pour ne pas jaunir. La résine polyester peut être utilisée avec toutes les fibres de verre. Le tirage aura ainsi une bonne tenue. Peu chère, elle a cependant deux inconvénients : elle peut être toxique en milieu fermé et elle est difficile à utiliser pour les pièces planes ou sphériques. Il est tout à fait possible d’utiliser également de la résine époxy ou polyuréthane.

Sachez que les produits de moulages réagissent à des réactions chimiques. Il faut donc absolument respecter les dosages indiqués. Soit le mélange durcit grâce à l’adjonction d’un catalyseur ou grâce à un durcisseur. N’hésitez donc pas à peser précisément les produits à utiliser dans votre mélange, plutôt que de penser volume.